Journée d’études de l’AHAI [INHA, 21 Juin 2018]

L’Association des historiens de l’art italien (AHAI)  organise une journée d’études consacrée à la présentation de travaux universitaires liés à l’art italien, du Moyen-Âge à nos jours. Cette initiative doit permettre à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux, qu’il s’agisse de thèses récemment soutenues ou en voie d’achèvement.

Cette rencontre aura lieu à l’INHA (Paris) au rez-de-chaussée, salle Peireisc, le JEUDI 21 JUIN 2018.

Entrée libre.

 

PROGRAMME

10h Paola BASSANI PACHTPrésidente de l’Association des historiens de l’art italien

Introduction

Présidence de séance : Véronique MEYER – Université de Poitiers

10h15 Marie PICCOLI-WENTZO – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Un mystère transparent ? Naître en image dans l’Italie de la Renaissance (Sienne-Florence)

10h45 Valentina HRISTOVA – UPMF Grenoble

Le Christ mort, un étendard? Nouvelles considérations sur la peinture romaine au temps des réformes (v. 1500-v. 1560)

11h15 Valentina BURGASSIEPHE / Politecnico de Turin

La représentation de la ville idéale dans la Renaissance : la nouvelle capitale de l’Ordre de Malte

11h45 Mathilde LEGEAYUniversité de Nantes

La représentation des servantes dans la peinture religieuse italienne du XVIIe siècle

14h-17h Après-midi

Présidence de séance : Philippe SÉNÉCHAL – Université de Picardie Jules Verne

14h15 Fausto MINERVINIUniversité Paris-Sorbonne (Paris IV) / Università degli Studi di Napoli « Federico II »

Photographie et peinture entre Italie et France dans la seconde moitié du XIXe siècle : production, édition et dynamiques de marché

14h45 Daniele DI COLA Università di Roma « La Sapienza » / Centre André Chastel

Style oriental dans la peinture toscane du Quattrocento. Gustave Soulier (1872-1937) et le “sentiment décoratif”, entre tradition et modernité

15h15-15h30 Pause

15h30 Emilia HÉRY – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Se dessaisir du passé. Les artistes contemporains face au fascisme

16h00 Roberta TrapaniUniversité Paris Ouest Nanterre / Université de Palerme

Les habitants-paysagistes, des habitants-lucioles