mai 21, 2017

L’association

Depuis 1993, l’Association des historiens de l’art italien (AHAI) rassemble un large public d’universitaires de chercheurs et d’amateurs, tous passionnés d’art italien, des origines à nos jours et dans ses expressions les plus diverses. Depuis sa création, elle a bénéficié du soutien et de la collaboration généreuse de l’Institut Culturel Italien de Paris. D’autres prestigieuses institutions françaises et étrangères comptent parmi ses membres, comme le Musée du Louvre, la Fondation Custodia, la Fondazione Roberto Longhi, le Metropolitan Museum of Art, ou encore le Kunsthistoriches Intitut Florenz.

L’AHAI souhaite refléter la variété et la vitalité des études sur l’art italien : elle favorise les échanges et les débats entre les chercheurs et contribue à une meilleure circulation de l’information relative aux travaux réalisés, ou en cours, dans le domaine de l’histoire de l’art italien.

L’AHAI a publié et diffusé vingt-trois numéros de sa revue annuelle, ArtItalies. Elle a organisé périodiquement des journées d’études consacrées a la présentation de travaux universitaires liés à l’art italien, permettant ainsi à de jeunes chercheurs de faire connaître rapidement leurs travaux.

À son initiative, des colloques internationaux tels que Créations et échanges artistiques entre France et Italie (XVIe-XVIIe siècles) organisés en collaboration avec l’Istituto Italiani per gli Studi Filosofici de Naples et l’Institut culturel italien de Paris (2005) ou celui À l’origine du livre d’art, en partenariat avec la Fondation Custodia (2006), ont vu le jour. En 2009, l’AHAI a également organisé un colloque consacré à l’art du Caravage dans le contexte plus actuel du débat scientifique : Le Caravage aujourd’hui : l’art, l‘histoire, la critique, l’émulation, l’héritage (2010). Le colloque international Les Caracci, l’autre voie de la modernité, dont les communications ont été publiés dans la revue ArtItalies, a aussi été organisé et en 2015.

L’AHAI organise également des conférences et présentations de livres nouvellement parus, ainsi que des voyages, des visites de collections, d’expositions et de monuments.